Josef Pilates naquit dans la ville allemande de Düsseldorf en 1880. Enfant il eut à souffrir d’asthme et de rachitisme. Cependant il refusa, malgré son jeune âge, de se laisser diminuer par ses troubles physiques. Il entreprit donc d’étudier divers traités d’éducation physique et de renforcement musculaire. Enfin il en choisit les éléments les plus intéressants pour élaborer une méthode personnelle qu’il appellera «Contrologie ». D’abord, Pilates enseigna une approche holistique du bien-être. Sa philosophie reposait sur une pratique régulière des exercices d’optimisation de la santé physique et mentale.

Il travailla avec d’autres pionniers de l’éducation physique et puis avec des danseuses, des athlètes et des gymnastes. Enfin cette méthode fut nommé « La Méthode Pilates ».

Les sept bases de Pilates sont:

Respiration – on inspire assez profondément par le nez en observant le cheminement de l’air. On expire par la bouche en utilisant le contraction de la cage thoracique, du dos et des flancs.

Centralité – chacun des mouvements trouve sa source dans un « noyau central » situé entre la base de la cage thoracique et la ligne des hanches. Dans cette zone, dite « centrale énergétique », les muscles du dos et les abdominaux forment une véritable ceinture de force et stabilisation.

Contrôle et Concentration – un échange constant d’informations entre le corps et l’esprit.

Précision – Josef Pilates  disait « Pour tirer le meilleur parti de ma méthode, il est impératif d’en suivre très exactement les instructions ».

Relaxation et alignement – avant chaque pratique, on prend quelques moments de détente ou d’échauffement.

Enchainement des mouvements – il est important que les muscles travaillent ensemble avec chaque mouvement.

Visualisation – on utilise beaucoup d’images en enseignant le Pilates.

Examples des mouvements de Contrologie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *