Un article récent publié au journal anglais Le Télégraph suggère que la méditation n’est pas bonne pour vous. L’article est en anglais mais vous pouvez voir mes commentaires en dessous.

https://www.telegraph.co.uk/science/2019/05/09/meditation-retreats-bad-mental-health-study-suggests/?WT.mc_id=tmg_share_em

Aujourd’hui, pour beaucoup des gens tout est a faire à l’extrème et maintenant. La méditation est récemment devenue «à la mode». Par sa définition même, la méditation prend du temps à apprendre; il n’ya pas de voie rapide.

Méditation – processus consistant à apaiser l’esprit afin de passer du temps à penser pour se détendre ou à des fins religieuses / spirituelles (définition tirée de Yogapedia).

La façon la plus simple de commencer est d’arrêter tout ce que vous faites, de vous asseoir confortablement et de vous concentrer sur une respiration plus lente et plus profonde tout en maintenant le rythme naturel de la respiration. Construire la capacité de calmer l’esprit a une valeur indéniable à un moment où notre attention est assiégée, et notre état habituel de faire plusieurs choses en même temps. Pour s’arrêter et réspirer il faut que quelques minutes chaque jour. C’est aussi un moyen précieux de détendre le corps et de calmer les émotions.

Méditation de pleine conscience – pour ceux qui veulent aller plus loin avec des techniques telles que Vipassana ou Koan. (Un koan est une énigme ou un casse-tête que les bouddhistes zen utilisent pendant la méditation pour les aider à révéler de plus grandes vérités sur le monde et sur eux-mêmes.)

Vipassana est une méditation qui se concentre sur le corps, ses sensations et l’intuition qu’elle procure (méditation déconstructive). C’est une technique avancée qui ne convient pas à ceux qui ne sont pas habitués à calmer l’esprit. Cela implique d’apprendre à expérimenter des pensées, des sentiments et des sensations à mesure qu’ils surviennent, en les laissant passer, sans s’impliquer. Ces sentiments peuvent toutefois représenter des difficultés non résolues dans la vie, telles que la solitude, les relations, la dépression, les blessures de l’enfance ou des schémas de peur que le novice ne pourrait être incapable de gérer sans une aide extérieure qualifiée. Pour un(e) débutant(e), une telle méditation pourrait donc être une expérience désagréable.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les origines de la pleine conscience et de la méditation, recherchez Jack Kornfield, l’un des premiers Américains à avoir apporté cette pratique à l’Occident. Il a déclaré: «Dans le monde moderne, la méditation est beaucoup plus efficace en tant que technique de gestion de soi que de moyen de transformation personnelle, beaucoup moins d’illumination. “

Image vipassana gratuit de pixabay.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *