J’ai lu ceci comme partie d’un article de Mark Rice-Oxley dans le Guardian Weekly. Il s’agit de savoir comment les sur-pensées gâchent notre capacité d’être simplement nous-mêmes.

«Au lieu de nous occuper des choses que nous n’avons pas, nous devons accepter et célébrer ce que nous avons. Au lieu de nous préoccuper des choses que nous ne pouvons pas contrôler  (l’opinion des autres par exemple) il faut que nous dirigions nos attentions vers les choses que nous pouvons influencer et lacher prise des autres. Au lieu de nous juger les uns des autres, et pire nous-mêmes, acceptons-nous les autres simplement comme ils sont. Au lieu de gaspiller notre vie en pensant comment tout devrait être, (nos emplois, nos vies amoureuses, nos enfants, nos perspectives), acceptons que certaines choses ne vont pas toujours comme nous les souhaitons. Vous n’êtes pas ce qui vous pensez que vous êtes. Vous êtes beaucoup plus que ça. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *